Ouragan Lee : Les habitants des Maritimes sont invités à se préparer pour 72 heures d’autonomie


#OuragantLee #Maritimessurhighalert #Préparezvous #72heuresdapprovisionnements #Tempêteimminente

La tempête approche et les Maritimes sont sur le qui-vive. Les habitants ont été avertis de se préparer à avoir suffisamment de provisions pour tenir 72 heures, car l’ouragan Lee s’apprête à frapper la côte. Les vents violents, les fortes pluies, les hautes mers et les vagues déferlantes sont attendus le long du littoral.

Alors que le calme règne pour le moment sur le front de mer à l’Alderney Landing de Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, cela pourrait changer rapidement avec l’arrivée de l’ouragan Lee. Le marché fermier d’Alderney Landing a été reporté à dimanche et des propriétaires d’entreprises comme Ian Lawson, du Brightwood Beer Garden, situé à proximité du port de Halifax, se préparent à toutes éventualités.

« Nous avons déjà vécu cela plusieurs fois, nous mettons tout ce qui peut flotter à l’abri, nous attachons solidement les objets lourds ensemble et espérons que les dégâts ne seront pas trop importants lorsque nous arriverons dimanche matin », déclare Lawson.

Le centre de commandement de la Salvation Army Maritime est en pleine activité en prévision de la tempête. Ils ont une liste de personnes prêtes à intervenir où que ce soit où leur aide sera nécessaire.

« Le défi pour le moment est de ne pas connaître la trajectoire de la tempête et les zones d’impact », explique John Bignell, spécialiste des services de secours en cas de catastrophe de la Salvation Army.

En attendant, Bignell indique qu’ils travaillent en étroite collaboration avec leurs unités ministérielles à travers les provinces maritimes pour s’assurer qu’ils disposent de suffisamment de bénévoles dans chaque région, « mais pour l’instant, nous attendons et nous verrons ».

Une grande inquiétude concerne la population sans-abri de la région et ceux qui vivent dans des camps de tentes aux alentours. Lucas Goltz, référent de la Downtown Halifax Outreach, se rend sur place pour vérifier la situation et offrir des fournitures et du soutien aux personnes vivant dans ces conditions précaires, tout en leur indiquant où trouver un abri.

« Je me rends sur place pour les préparer à la tempête et les informer des centres d’accueil qui sont mis en place », déclare Goltz.

Trois lieux dans la région de Halifax sont ouverts avant l’arrivée de la tempête pour accueillir ceux qui cherchent un abri : l’église St. Matthews United sur la rue Barrington à Halifax, le centre communautaire Captain Spry à Spryfield et le refuge de la Beacon House à Lower Sackville. Les trois sont ouverts le vendredi à partir de 18 heures.

Goltz explique que de nombreuses personnes vivant dans des tentes choisissent de rester avec leurs affaires, mais il est difficile de décider de rester ou de partir.

Melvin Ellsworth renforce sa tente dans le Grand Parade et la recouvre d’une bâche pour la protéger de la pluie. Ce septuagénaire suit attentivement les prévisions météorologiques et envisage de passer la nuit de samedi dans un hôtel pour échapper à la tempête. Heureusement, quelqu’un lui a proposé de payer sa nuitée.

« Si la tempête s’affaiblit un peu cette nuit, je resterai, sinon plus je reste au sec, mieux je me sens », déclare Ellsworth.

La Salvation Army encourage les habitants des Maritimes à avoir suffisamment de nourriture et de provisions pour tenir 72 heures.

N’oubliez pas de consulter CTVNewsAtlantic.ca pour obtenir des informations en direct sur l’ouragan Lee toutes les heures à partir de 8 heures le samedi.

#OuraganLee #NouvelleÉcosse #Tempête #Préparations #Maritimes


It was quiet along the harbourfront at the Alderney Landing in Dartmouth, N.S., on Friday, but that could change as Hurricane Lee is expected to bring strong winds, heavy rain, high seas and big waves along the coast.


The Alderney Landing Farmers Market has been pushed to Sunday and business owners like Ian Lawson at the Brightwood Beer Garden, which sits adjacent to the Halifax harbour, are battening down the hatches in preparation for whatever Hurricane Lee brings.


“We’ve gone through this a number of times, you know, kind of haul away all the floatables, the chairs and kind of ratchet strap all the heavy things together and hope it isn’t so bad when we come in Sunday morning, » said Lawson.


The Salvation Army Maritime command centre is in full operation ahead of the storm. They have a roster of people who are ready to assist wherever they are needed.


« The challenge right now is not knowing the path of the storm and not knowing where the impact zones are, » said John Bignell, emergency disaster services specialist with The Salvation Army.


In the meantime, Bignell says they are working closely with their ministry units across the Maritimes to make sure they have adequate volunteers in each area, « but right now it’s just a wait and see. »


There’s great concern about the homeless population in the area and those that are living in tent encampments around the region.


Downtown Halifax Outreach navigator Lucas Goltz is going around and checking in and offering supplies and support to those living rough and letting them know where they can find shelter.


« I’m going around and getting them prepared from the storm and letting them know about some of the warming centres that are popping up, » said Goltz.


There are three locations in the Halifax area where those seeking shelter can go ahead of the storm, including St. Matthews United Church on Barrington Street in Halifax, the Captain Spry Community Centre in Spryfield, and the Beacon House Shelter in Lower Sackville. All three open Friday at 6 p.m.


Goltz says many living in tents elect to stay with their tent and their belongings, it’s a tough decision to stay or go.


Melvin Ellsworth is reinforcing his tent in the Grand Parade and putting a tarp over top to protect it from the rain. The 72-year-old is watching the weather closely and considering staying in a hotel on Saturday to wait out the storm. Luckily someone’s offered to pay for his night stay.


« If it downgrades by some degree tonight I’ll stay but other than that the drier I stay the better I feel, » said Ellsworth.


The Salvation Army encourages Maritimers to have enough food and supplies to last them for 72 hours.


CTVNewsAtlantic.ca will provide coverage and live updates on Hurricane Lee, every hour on the hour, beginning at 8 a.m. Saturday.


 For more Nova Scotia news visit our dedicated provincial page.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *