Blue Jackets | L’AJLNH approfondit son enquête sur les interactions entre Mike Babcock et les joueurs, une histoire intrigante et captivante à découvrir


#BlueJackets #MikeBabcock #AJLNH #vieprivée #hockey

L’Association des joueurs de la LNH (AJLNH) poursuit son examen des interactions impliquant l’entraîneur-chef des Blue Jackets de Columbus, Mike Babcock, après des révélations faites plus tôt cette semaine voulant qu’il avait demandé aux joueurs de lui montrer des photos dans leur téléphone. L’ancien joueur devenu analyste Paul Bissonnette a rapporté mardi sur son balado que Babcock avait demandé au capitaine Boone Jenner de lui montrer des photos dans son téléphone, lors d’une apparente atteinte à la vie privée des joueurs.

Babcock, Jenner et l’ailier Johnny Gaudreau ont déclaré que des échanges de photos avaient eu lieu, mais les ont défendus comme un moyen pour le nouvel entraîneur de mieux connaître ses joueurs. Le syndicat des joueurs a néanmoins lancé un examen de la situation, et le nouveau directeur exécutif, Marty Walsh, a rencontré les joueurs des Blue Jackets à Columbus, jeudi. Vendredi, Walsh, son adjoint Ron Hainsey et l’avocat général Don Zavelo ont rencontré les officiels de la LNH au bureau de la ligue, à New York, pour leur donner une mise à jour.

La conduite de Babcock est scrutée à la loupe en raison de rapports antérieurs faisant état de certaines techniques d’entraînement polarisantes à l’ancienne. Cette situation et d’autres critiques dirigées envers Babcock ont mené à son congédiement par les Maple Leafs de Toronto en 2019. Depuis, il s’agit du premier emploi dans la LNH de l’entraîneur vainqueur de la coupe Stanley en 2008. Après avoir accepté le poste à Columbus en juillet, Babcock a affirmé qu’il avait évolué en tant qu’entraîneur et qu’il avait appris à mieux travailler avec les joueurs.

Gaudreau, le joueur vedette et le mieux payé des Blue Jackets, a récemment soutenu qu’il avait eu d’excellentes interactions avec Babcock, incluant le partage des photos de famille. « Je pense que l’approche qu’il a adoptée consistait à apprendre à se connaître sur le plan personnel », a noté Gaudreau. « Il a pu voir des photos de ma fille, de mon chien, de ma mère, de mon père, des photos de moi jouant au softball en été, une photo de ma défunte grand-mère décédée il y a deux mois. Je pense simplement que c’était une façon vraiment “ cool ” et unique de faire connaissance avec votre joueur. »

L’AJLNH a indiqué qu’elle ne ferait aucun autre commentaire, tandis que la ligue n’a pas commenté la situation. L’examen se poursuit, et il sera intéressant de voir comment cette affaire se déroule et quelles en seront les conséquences pour Babcock et les Blue Jackets.

Source: [La Presse](https://www.lapresse.ca/sports/hockey/2023-09-15/blue-jackets/l-ajlnh-poursuit-son-examen-des-interactions-entre-mike-babcock-et-les-joueurs.php)

L’Association des joueurs de la LNH poursuit son examen des interactions impliquant l’entraîneur-chef des Blue Jackets de Columbus, Mike Babcock, après des révélations faites plus tôt cette semaine voulant qu’il avait demandé aux joueurs de lui montrer des photos dans leur téléphone.


L’ancien joueur devenu analyste Paul Bissonnette a rapporté mardi sur son balado que Babcock avait demandé au capitaine Boone Jenner de lui montrer des photos dans son téléphone, lors d’une apparente atteinte à la vie privée des joueurs. Babcock, Jenner et l’ailier Johnny Gaudreau ont déclaré que des échanges de photos avaient eu lieu, mais les ont défendus comme un moyen pour le nouvel entraîneur de mieux connaître ses joueurs.


PHOTO MARK ZALESKI, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Boone Jenner

Le syndicat a néanmoins lancé un examen, alors que le nouveau directeur exécutif, Marty Walsh, a rencontré les joueurs des Blue Jackets à Columbus, jeudi. Vendredi, Walsh, son adjoint Ron Hainsey et l’avocat général Don Zavelo ont rencontré les officiels de la LNH au bureau de la ligue, à New York, pour leur donner une mise à jour.

L’AJLNH a indiqué qu’elle ne ferait aucun autre commentaire. Un porte-parole de la LNH a fait savoir que la ligue n’avait aucun commentaire sur la situation.

La conduite de Babcock est scrutée à la loupe en raison de rapports antérieurs faisant état de certaines techniques d’entraînement polarisantes à l’ancienne, notamment en demandant au joueur Mitch Marner de dresser une liste de ses coéquipiers en les classant du travailleur le plus acharné au moins acharné. Cette situation et d’autres critiques dirigées envers Babcock ont mené à son congédiement par les Maple Leafs de Toronto, en 2019.

Depuis, il s’agit du premier emploi dans la LNH de l’entraîneur vainqueur de la coupe Stanley en 2008. Après avoir accepté le poste à Columbus en juillet, Babcock a affirmé qu’il avait évolué en tant qu’entraîneur et qu’il avait appris à mieux travailler avec les joueurs.

Gaudreau, le joueur vedette et le mieux payé des Blue Jackets, a récemment soutenu qu’il avait eu d’excellentes interactions avec Babcock, incluant le partage des photos de famille.

« Je pense que l’approche qu’il a adoptée consistait à apprendre à se connaître sur le plan personnel, a noté Gaudreau. Il a pu voir des photos de ma fille, de mon chien, de ma mère, de mon père, des photos de moi jouant au softball en été, une photo de ma défunte grand-mère décédée il y a deux mois. Je pense simplement que c’était une façon vraiment “ cool ” et unique de faire connaissance avec votre joueur. »


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *