Asie Cup : Charith Asalanka, de Sri Lanka, guide son équipe vers une victoire à deux guichets contre le Pakistan et une place en finale dimanche | Actualités du cricket


Charith Asalanka de Sri Lanka garde son sang-froid et propulse son équipe en finale de la Coupe d’Asie dimanche, où ils affronteront l’Inde, grâce à une incroyable victoire de deux guichets sur le Pakistan, affaibli par les blessures.

Il ne restait que six balles à jouer à Colombo lorsqu’Asalanka, âgé de 26 ans, a pris le dessus sur le jeune joueur Zaman Khan en envoyant la balle en direction de la troisième base pour un coup de bordure avant de la pousser vers le carré pour deux points, permettant ainsi à Sri Lanka de terminer avec un score de 252-8 dans cette partie Super 4 de 42 overs par côté, réduite à cause de la pluie.

Asalanka a terminé avec un score de 49 non-éliminé sur 47 balles alors que Sri Lanka a réussi à traverser les deux derniers overs contre Zaman et le vétéran Shaheen Shah Afridi (2-52).

« Nous leur avons donné une chance de revenir, mais Charith a gardé son sang-froid », a déclaré le capitaine du Sri Lanka, Dasun Shanaka. « Charith a été formidable, il a le caractère d’un grand joueur. C’est une sensation spéciale de jouer des finales consécutives ».

Afridi a réalisé une avant-dernière over parfaite, en prenant les guichets de Dhananjaya de Silva et Dunith Wellalage sur des livraisons successives tout en ne concédant que quatre points.

Zaman n’a concédé que deux points sur les quatre premières balles et a également éliminé Pramod Madushan avant qu’Asalanka ne fasse se lever la foule de près de 35 000 personnes au stade R. Premadasa avec son dernier coup.

« Nous n’avons pas été au niveau attendu en termes de lancers et de champ, c’est pourquoi nous avons perdu le match », a déclaré le capitaine pakistanais Babar Azam. « Nous avons bien commencé, bien terminé, mais les overs médians ont été mauvais ».

Sri Lanka a su tirer profit de l’attaque de lancers affaiblie du Pakistan après les blessures des lanceurs rapides clés Naseem Shah et Haris Rauf, et le non-inclusion de l’homme à tout faire Faheem Ashraf en raison de sa forme pâle.

Kusal Mendis a réalisé un superbe score de 91 sur 87 balles et a partagé un partenariat de cent points avec Sadeera Samarawickrama, qui a marqué 48 points. Zaman et Mohammad Wasim n’ont pas réussi à enrayer le flot de points et le légiaire Shadab Khan a également commis des erreurs en lançant trop de lancers pleins, avec des chiffres peu satisfaisants de 1-55.

L’off-spinner Iftikhar Ahmed a pris 3 guichets pour 50 points et a ramené le Pakistan dans la partie en faisant sortir Samarawickrama puis en effectuant une superbe capture de plongeon de Mohammad Haris à la couverture lorsque la balle a rebondi de la pointe du bâton de Mendis.

Plus tôt, Mohammad Rizwan a marqué 86 points sur 73 balles et Ahmed a marqué 47 points pour permettre au Pakistan de terminer avec un score de 252-7 après que les deux batteurs aient été renvoyés précédemment lors de leur entrée en jeu.

La pluie, qui a perturbé les matchs Super 4 à Colombo, a une fois de plus retardé le lancer avant que le match ne soit réduit à 45 overs par côté.

Le Pakistan a dû se débrouiller sans Imam-ul-Haq et Saud Shakeel, absents pour cause de maladie. En tant qu’équipe ayant remporté le tirage au sort, ils ont décidé de battre en premier. Abdullah Shafique a marqué 52 points pour son premier match du tournoi après que la séquence inconstante de Fakhar Zaman dans la Coupe d’Asie se soit poursuivie et qu’il ait été nettoyé par Madushan pour 4 points.

Babar (29) et Shafique ont relancé la manche avec un partenariat de 64 courses avant que Wellalage n’ait Babar pris pour stumped avec une livraison brillante qui a tourné brusquement. Haris et Mohammad Nawaz sont tombés précocement et le Pakistan s’est retrouvé à 130-5 au 28ème over lorsque la pluie est arrivée.

Mais Rizwan et Ahmed ont contre-attaqué une fois que le jeu a repris après près d’une demi-heure de retard en jouant de manière agressive contre les lanceurs rapides Matheesha Pathirana (3-65) et Madushan (2-58).

Source: Sky Sports

Sri Lanka’s Charith Asalanka kept his nerve and lifted his team into Sunday’s Asia Cup final – where they will face India – with a stunning two-wicket victory over injury-hit Pakistan.

Needing six off the last two balls in Colombo, the 26-year-old edged a boundary to third man against debutant fast bowler Zaman Khan before turning the pacer to square leg for two runs to carry Sri Lanka to 252-8 in a rain-reduced 42-over-a-side Super 4 game.

Asalanka had an unbeaten 49 off 47 balls as Sri Lanka survived the last two overs against Zaman and experienced Shaheen Shah Afridi (2-52).

« We gave them a chance to come back, but Charith held his nerves, » Sri Lanka captain Dasun Shanaka said. « Charith was great, character of a great player. Special feeling to play back-to-back finals. »

Afridi bowled a perfect penultimate over when the left-arm fast bowler picked up the wickets of Dhananjaya de Silva and Dunith Wellalage off successive deliveries and conceded only four runs.

Zaman conceded only two off the first four balls and also ran out Pramod Madushan before Asalanka brought the boisterous home crowd of nearly 35,000 at R. Premadasa Stadium on its feet off the last ball.

« We have not been up to the mark in the bowling and fielding, that’s why we lost the match, » Pakistan skipper Babar Azam said. « We started well, ended well, but middle overs were not great. »

Sri Lanka capitalized on Pakistan’s deleted bowling attack after key fast bowlers Naseem Shah and Haris Rauf were ruled out due to injuries and all-rounder Faheem Ashraf was also left out due to indifferent form.

Kusal Mendis made a brilliant 91 off 87 balls and shared a century stand with Sadeera Samarawickrama, who made 48. Zaman and Mohammad Wasim couldn’t stem the flow of runs and leg-spinner Shadab Khan also erred in lengths by bowling too many full tosses in below-par figures of 1-55.

Off-spinner Iftikhar Ahmed picked up 3-50 and brought Pakistan back in the game when he had Samarawickrama stumped and Mendis was brilliantly snapped by diving Mohammad Haris at short cover as the ball ballooned off the leading edge.

Earlier, Mohammad Rizwan made 86 off 73 balls and Ahmed made 47 as they propelled Pakistan to 252-7 after both batters got reprieves early in their knocks.

Rain, which has disrupted the Super 4 games in Colombo, yet again delayed the toss before the game was reduced to 45-over-a-side.

Pakistan was forced to leave out Imam-ul-Haq and Saud Shakeel due to illness as it won the toss and elected to bat. Abdullah Shafique made a 52 in his first game of the tournament after Fakhar Zaman’s inconsistent run continued in the Asia Cup and was clean bowled by Madushan for 4.

Babar (29) and Shafique revived the innings with a 64-run stand before Wellalage had Babar stumped off a brilliant delivery that spun away sharply. Haris and Mohammad Nawaz fell cheaply and Pakistan was reduced to 130-5 in the 28th over before rain arrived.

But Rizwan and Ahmed counterattacked once the play resumed after nearly half an hour delay as they batted aggressively against both fast bowlers Matheesha Pathirana (3-65) and Madushan (2-58).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *