Un procès déterminant pour « l’avenir d’Internet »


#GoogleDevantLaJustice #ProcèsHorsNorme #PositionDominante #Concurrence #Innovation #Consommateurs #Annonceurs #MonopoleInternet

C’est le plus grand procès anticoncurrentiel depuis celui intenté contre Microsoft, en 1998. « Cette affaire porte sur l’avenir d’Internet, et le fait de savoir si le moteur de recherche de Google sera un jour confronté à une vraie concurrence », a lancé Kenneth Dintzer, l’avocat principal du département de la Justice. Le gouvernement américain a attaqué Google en justice il y a trois ans.

Sa position dominante, selon la plainte, décourage l’innovation et nuit aux consommateurs comme aux annonceurs : « Il y a 20 ans, Google est devenu la coqueluche de la Silicon Valley, une start-up brouillonne avec une manière innovante de chercher sur Internet qui émergeait. Ce Google-là n’est plus, depuis longtemps. Google, aujourd’hui, est le gardien d’un monopole sur Internet et l’une des entreprises les plus puissantes et riches du monde. »

Ce procès va donc décider de l’avenir d’Internet et de l’équilibre des forces dans le monde du numérique. Si Google est reconnu coupable d’abus de position dominante, cela pourrait ouvrir la voie à une réelle concurrence sur le marché des moteurs de recherche et favoriser l’innovation. Les consommateurs pourraient bénéficier d’un plus large choix de services de recherche en ligne, tandis que les annonceurs auraient plus de possibilités pour promouvoir leurs produits et services.

D’un autre côté, si Google est acquitté, cela renforcerait sa position dominante et consoliderait son monopole sur Internet. Cela pourrait avoir des conséquences négatives sur la concurrence et l’innovation, en limitant les opportunités pour de nouvelles entreprises de se développer et de rivaliser avec Google.

Ce procès est donc d’une grande importance et suscite de nombreuses interrogations quant à l’avenir d’Internet. Les résultats de cette affaire pourraient avoir des répercussions mondiales et faire évoluer le paysage numérique tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Il faudra donc suivre de près les développements de ce procès, qui promet d’être historique et pourrait redéfinir les règles du jeu dans l’univers d’Internet. #ProcèsHistorique #RèglesDuJeu #AvenirNumérique #Concurrence #Innovation

Réservé aux abonnés

Le géant numérique, qui comparaît à Washington, est accusé d’avoir abusé de la position dominante de son moteur de recherche pour étouffer la concurrence.






De notre correspondante aux États-Unis,


Google est accuse de position dominante.
Google est accusé de position dominante.
© BRYAN OLIN DOZIER / NurPhoto via AFP

C‘est le plus grand procès anticoncurrentiel depuis celui intenté contre Microsoft, en 1998. « Cette affaire porte sur l’avenir d’Internet, et le fait de savoir si le moteur de recherche de Google sera un jour confronté à une vraie concurrence », a lancé Kenneth Dintzer, l’avocat principal du département de la Justice. Le gouvernement américain a attaqué Google en justice il y a trois ans.

Sa position dominante, selon la plainte, décourage l’innovation et nuit aux consommateurs comme aux annonceurs : « Il y a 20 ans, Google est devenu la coqueluche de la Silicon Valley, une start-up brouillonne avec une manière innovante de chercher sur Internet qui émergeait. Ce Google-là n’est plus, depuis longtemps. Google, aujourd’hui, est le gardien d’un monopole sur Internet et l’une des entreprise…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *