La Réunion : un été austral 2023 torride et détrempé en perspective


#Météo #LaRéunion #ÉtéAustral2023 #Chaleur #Pluie #Prévisions #ElNino #IOD #Températures #Précipitations

La Réunion se prépare à un été austral très chaud et pluvieux, selon le bulletin de prévision saisonnière publié par Météo France. Les températures moyennes seront au-dessus des normales de saison et les pluies devraient être plus fréquentes sur l’ensemble de l’île.

Ce phénomène est dû au retour d’El Nino, qui affecte le Pacifique et entraîne des températures plus élevées. De plus, l’IOD (dipôle de l’océan Indien) est actuellement en phase positive, ce qui signifie que la température de la surface de la mer est supérieure à la normale à l’ouest de l’océan Indien. Ces deux phénomènes combinés entraînent des températures plus élevées que la moyenne entre septembre et novembre.

Météo France prévoit également des précipitations supérieures à la normale sur la quasi-totalité de l’île, avec une influence moins marquée sur la partie est. Les cumuls de pluie seront plus importants à l’ouest de l’île.

Cet été austral 2023 fait suite à un hiver très chaud, le plus chaud enregistré depuis plus de 50 ans à La Réunion. Le mois d’août a notamment battu des records de températures, avec une moyenne de +1,6°C par rapport à la période 1991-2020. La pluviométrie a également été excédentaire de 75%, avec deux fois et demi plus de pluie dans le Sud Sauvage.

#RéchauffementClimatique #Records #SudSauvage #PhénomènesMétéorologiques #ClimatRéunionnais #TempératuresÉlevées #ÉtéChaud #PluviométrieExcessif

Météo France a publié son bulletin de prévision saisonnière pour les mois de septembre, octobre et novembre à La Réunion et pour le sud-ouest de l’océan Indien. Pour la saison estivale à venir, les températures moyennes sont prévues au-dessus des normales de saison. Les pluies devraient également être plus fréquentes, sur la quasi-totalité de l’île.


El Niño fait son retour et lorsque ce phénomène, qui concerne le Pacifique, est présent, les températures sont plus élevées. “La prévision de précipitations sur la Réunion pour le trimestre Septembre-Octobre-Novembre est conforme aux signatures climatologiques des phénomènes El Nino dans le Pacifique et d’une phase positive de l’IOD dans l’Océan Indien”, a annoncé Météo France dans son bulletin de prévision saisonnière. 

Des phénomènes qui influencent le climat réunionnais. Mais si El Nino est bien connu, l’IOD, moins. L’IOD, c’est tout simplement, le dipôle de l’océan Indien aussi connu sous le nom d’El Niño indien. Ce phénomène marque une oscillation irrégulière des températures de surface de la mer. Quand la température de la surface de l’eau est supérieure à la normale à l’Ouest de l’océan Indien et inférieur à l’Est, on parle de dipôle positif. C’est le cas actuellement et dans cette configuration, on peut donc s’attendre à des températures plus élevées que les moyennes habituelles entre septembre et novembre.

Dans son bulletin de prévisions, Météo France explique que ces phénomènes devraient entraîner des “cumuls supérieurs à la normale sur la quasi-totalité de l’île, avec toutefois un signal moins franc sur la partie est. Les températures moyennes sont prévues au-dessus des normales de saison”, annonce le bulletin. 

Des cumuls de précipitations plus importants sont aussi globalement attendus sur toute l’île annonce Météo France. Mais le phénomène sera plus marqué à l’Ouest qu’à l’Est. 


Dans l’Ouest de l’île, les précipitations vont augmenter cet été.


Pour rappel, l’hiver austral 2023 est le plus chaud enregistré depuis plus de 50 ans à La Réunion. Le mois d’août a battu des records de températures avec +1,6°C pour les températures moyennes par rapport à la période 1991-2020. La pluviométrie a également été excédentaire de 75%, avec notamment deux fois et demi plus de pluie sur le Sud Sauvage. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *