La LFP sollicite une somme colossale de 800 millions chaque saison de 2024 à 2029 pour les droits télévisés de la Ligue 1


#DroitsTV #Ligue1 #LFP #AppelDoffres #Football #Championnats #DroitsDiffusion #Enchères #Contrat #LotsDeMatchs #Tarifs #MatchsEnDirect #PlateformesDeStreaming #AmazonPrimeVideo #CanalPlus #DAZN #Formule1 #Cinéma #Rugby #Prix #Programmation #Multiplex #Diffusion #AppelDOffres2023 #FootballFrançais #Streaming

La Ligue de football professionnelle (LFP) a récemment ouvert l’appel d’offres pour les droits de diffusion de la Ligue 1 pour les saisons 2024 à 2029. Le prix de départ fixé par la LFP est de 839 millions d’euros. Une première surprise est que les droits de diffusion dureraient désormais cinq ans, au lieu de quatre, soit de la saison 2024/2025 à la saison 2028/2029. De plus, la LFP a simplifié les lots de matchs en proposant un premier lot premium avec les meilleures rencontres de chaque journée de championnat, et un second lot avec les autres matchs. La mise à prix du lot 1 est de 530 millions d’euros, et celle du lot 2 est de 270 millions d’euros.

Pour la Ligue 2, le lot 1 comprend les deux meilleures affiches de chaque journée de championnat, tandis que le lot 2 offre les sept autres rencontres. Les prix de ces lots sont évidemment moins élevés, avec une mise à prix de 26 millions d’euros pour le lot 1 et 13 millions d’euros pour le lot 2. Il est également important de noter que tous ces lots comprennent les droits en direct et quasi-direct, actuellement détenus par Free.

En plus des lots de matchs, la LFP a également mis en vente des lots pour des émissions « magazines », programmées le samedi et le dimanche soir, le dimanche matin ou en semaine. Cette centralisation des offres rend la bataille pour les droits de diffusion TV plus intéressante.

La programmation des matchs de la Ligue 1 et de la Ligue 2 entre 2024 et 2029 a également subi quelques modifications. La rencontre du dimanche à 13h en Ligue 1 est supprimée et déplacée à 15h en Ligue 2. De plus, le traditionnel multiplex du dimanche, avec trois rencontres en simultané, est décalé de 15h à 17h.

La question de savoir qui diffusera la Ligue 1 et la Ligue 2 entre 2024 et 2029 reste en suspens. Actuellement, Amazon Prime Video et Canal+ se partagent la diffusion du football français, mais cela pourrait changer dans les années à venir. Canal+ semble peu intéressé par le renouvellement de son investissement et se tourne plutôt vers la Formule 1, le cinéma et le rugby. Cela ouvre donc la voie aux plateformes de streaming, notamment Prime Video, Apple TV+ et DAZN, le « Netflix du sport ». Ce dernier est déjà présent dans plusieurs pays européens et souhaite élargir son offre avec le football français. La réponse finale sera donnée à la fin de l’appel d’offres, respectivement le 17 octobre 2023 pour la Ligue 1 et le 20 octobre 2023 pour la Ligue 2.

La LFP vient d'ouvrir l'appel d'offre pour les droits de diffusion de la Ligue 1.

La LFP vient d’ouvrir l’appel d’offres pour les droits de diffusion de la Ligue 1.

© Shutterstock

Les enchères sont lancées ! Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 12 septembre, la Ligue de football professionnelle (LFP) a officiellement mis à prix les droits de diffusion TV des championnats de Ligue 1 Uber Eats et de Ligue 2 BKT pour les saisons 2024 à 2029. Le prix de départ de l’ensemble est fixé à 839 millions d’euros.

Un contrat de cinq ans, et (seulement) deux lots

Première surprise de cet appel d’offres : les droits de diffusion TV gagnent un an supplémentaire, et durent désormais cinq ans — de la saison 2024/2025 à la saison 2028/2029. La LFP a également simplifié ses lots de matchs en les réduisant à deux par championnat.

Pour la Ligue 1, elle propose un premier lot premium contenant trois des meilleures rencontres de chaque journée de championnat, et un second avec les six autres matchs.

La mise à prix du lot 1 débute à 530 millions d’euros, et celle du lot 2 débute à 270 millions. Il convient de noter que l’acheteur du lot 1 aura droit à trois cases horaires de son choix.

La mise à prix des droits de diffusion TV du football français.

La mise à prix des droits de diffusion TV du football français.

© LFP

Du côté de la Ligue 2, le lot 1 contient les deux meilleures affiches de chaque journée de championnat, tandis que le lot 2 a droit aux sept autres rencontres.

Les tarifs sont évidemment moins élevés : la mise à prix du lot 1 débute à 26 millions d’euros, et celle du lot 2 à 13 millions d’euros.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

À noter également, tous ces lots de matchs incluent les droits en direct et quasi-direct, détenus actuellement par Free. Cela centralise donc les offres, et rend la bataille pour les obtenir plus intéressante.

Les droits TV du foot français sont élargis.

Les droits TV du foot français sont élargis.

© LFP

Enfin, au-delà de ces lots de matchs, la LFP a également mis en vente des lots « magazines », pour des émissions prévues le samedi et le dimanche soir (lot 3), le dimanche matin (lot 4), ou en semaine (lot 5).

Tous les détails sur la présentation officielle de la Ligue de football professionnelle.

La programmation modifiée, l’affiche du dimanche 13h supprimée

La LFP a également procédé à quelques modifications sur la programmation des matchs durant ces futures saisons.

La programmation des matchs de Ligue 1 et Ligue 2 entre 2024 et 2029.

La programmation des matchs de Ligue 1 et Ligue 2 entre 2024 et 2029.

© LFP

Si les affiches culte du vendredi soir, du samedi 17h et du dimanche à 20h45 sont conservées, la LFP met fin à la rencontre du dimanche à 13h en Ligue 1, celle-ci étant transférée à la Ligue 2, et la déplace à 15h.

De plus, l’habituel multiplex du dimanche — avec trois rencontres en simultané — est décalé de 15h à 17h. La fin d’une époque.

Qui diffusera la Ligue 1 et la Ligue 2 entre 2024 et 2029 ?

C’est la question qui persiste, et les paris sont ouverts. Si Amazon Prime Video (7 rencontres par journée) et Canal+ (deux rencontres par journée) se partagent actuellement la diffusion du football français, ce paradigme risque de changer dans les années à venir.

La chaîne cryptée s’est ainsi montrée peu intéressée à renouveler son investissement pour cinq ans, et préfère mettre ses billes sur la Formule 1, le cinéma et le rugby.

Cela laisse donc le champ libre aux plateformes de streaming, à commencer par Prime Video. Mais le service d’Amazon devra composer avec les autres services intéressés, dont Apple TV+… et surtout DAZN.

DAZN pourrait être intéressé par la diffusion du football français.

DAZN pourrait être intéressé par la diffusion du football français.

© DAZN

Le « Netflix du sport » — présent en Belgique, en Allemagne, en Italie, en Espagne, au Portugal et au Royaume-Uni — compte bien élargir son offre football avec l’élite française. DAZN fait déjà partie des offres Canal+, ce qui lui permet de co-diffuser deux matchs de Ligue 1 par journée.

Réponse à la fin de l’appel d’offres, soit le 17 octobre 2023 pour la Ligue 1 et le 20 octobre 2023 pour la Ligue 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *