HeyGen, l’intelligence artificielle révolutionnaire de traduction vidéo : impressionnante pour certains, effrayante pour les doubleurs de films.


#HeyGen #traductionvidéo #intelligenceartificielle #doublagedefilms #IA

HeyGen, l’IA de traduction vidéo qui bluffe tout le monde, mais fait peur aux doubleurs de films

L’entreprise HeyGen a récemment lancé un outil d’IA révolutionnaire qui permet de traduire des vidéos avec une fluidité impressionnante. Les résultats sont si bluffants que même Elon Musk et Donald Trump ont été doublés par cette intelligence artificielle. Les vidéos utilisant cet outil ont envahi Twitter ces derniers jours, attirant l’attention de nombreux internautes.

Pour utiliser cette IA de traduction vidéo, il faut toutefois respecter certaines conditions. La vidéo originale doit durer entre 30 secondes et 5 minutes, et il est conseillé de ne pas soumettre des vidéos comportant plusieurs personnes parlant en même temps, ou avec une musique de fond. HeyGen offre actuellement un essai gratuit de ses outils, limité à une vidéo d’une minute maximum.

Cette IA propose actuellement 8 langues différentes, ce qui a incité de nombreux internautes à tester cet outil sur des vidéos de Lionel Messi ou des discours du général de Gaulle. L’engouement pour HeyGen est tel que la plateforme est saturée, avec plus de 100 000 vidéos en attente de doublage, ce qui provoque des lenteurs de traitement pour les utilisateurs.

À l’origine, cet outil était destiné aux créateurs de contenus et aux plateformes éducatives souhaitant traduire leurs vidéos YouTube. L’objectif était de briser les barrières linguistiques et de rendre le contenu accessible au monde entier. Cependant, HeyGen a également fait allusion à d’autres utilisations de son outil, notamment dans le monde du cinéma. Cela pourrait représenter une véritable révolution dans le doublage, avec une synchronisation parfaite des lèvres et des clones vocaux capables de reproduire tous les accents, tons et émotions.

Cette promesse suscite cependant des controverses, alors que l’industrie du cinéma est déjà secouée par une grève des acteurs depuis plusieurs mois. En 2021, la start-up Flawless AI avait déjà développé un outil permettant de synchroniser les lèvres des acteurs, soulignant ainsi l’importance d’une bonne synchronisation dans le doublage pour offrir une expérience de visionnage plus agréable des œuvres étrangères.

Avec l’émergence de HeyGen, l’IA de traduction vidéo, le monde du cinéma est à nouveau confronté à une remise en question de ses pratiques. Les doubleurs pourraient bientôt être remplacés par cette intelligence artificielle performante. Reste à savoir si l’industrie sera prête à relever ce défi et à accepter cette nouvelle technologie.

IA – Non, Elon Musk et Donald Trump ne se sont pas mis à parler français du jour au lendemain : ils ont juste été doublés par une intelligence artificielle. Ces derniers jours sur Twitter, difficile de ne pas tomber sur une vidéo utilisant l’outil lancé par l’entreprise HeyGen début septembre. Et comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête de l’article, les résultats sont plus qu’impressionnants, avec une traduction fluide, qui adapte même les mouvements de lèvres à la langue choisie.

Pour utiliser cette IA traductrice, quelques conditions doivent être réunies : la vidéo originale doit durer entre 30 secondes et 5 minutes, et HeyGen conseille de ne pas soumettre à l’outil des vidéos avec plusieurs personnes parlant en même temps, ou avec une musique de fond. L’entreprise, également connue pour ses services d’avatars générés par IA, offre pour l’instant un unique essai gratuit de ses outils, à utiliser sur une vidéo d’une minute maximum.

L’outil propose actuellement 8 langues différentes, que de nombreux internautes se sont empressés de tester sur des vidéos de Lionel Messi ou sur des discours du général de Gaulle. La plateforme est d’ailleurs saturée tant elle a gagné en popularité ces derniers jours, avec plus de 100 000 vidéos en attente de doublage, et des lenteurs de traitement remarquées par les utilisateurs.

Encore un outil qui pourrait remplacer les doubleurs

À l’origine, cette IA de doublage s’adressait aux créateurs de contenus et aux plateformes éducatives souhaitant traduire leurs vidéos YouTube, une manière de « briser les barrières linguistiques pour rendre un contenu accessible au monde entier » a expliqué sur Twitter Joshua Xu, un des fondateurs de HeyGen. Cependant, l’entreprise a déjà commencé à faire allusion à d’autres utilisations de son outil, notamment dans le monde du cinéma.

« Imaginez notre outil de traduction utilisé à Hollywood. Fini les doublages horribles, une synchronisation des lèvres parfaite, des clones vocaux capables d’imiter tous les accès, tons et émotions… », postait le compte d’HeyGen le 10 septembre. Une promesse controversée, alors que l’intelligence artificielle est au centre d’une grève qui secoue Hollywood depuis des mois.

L’outil propose actuellement 8 langues différentes, que de nombreux internautes se sont empressés de tester sur des vidéos de Lionel Messi ou sur des discours du général De Gaulle. La plateforme est d’ailleurs saturée tant elle a gagné en popularité ces derniers jours, avec plus de 100 000 vidéos en attente de doublage, et des lenteurs de traitement remarquées par les utilisateurs.

En 2021, la start-up Flawless AI avait développé un outil qui permettait déjà de synchroniser les lèvres des acteurs, évitant ainsi de faire de nouvelles prises pour changer un bout de dialogue. Le réalisateur Scott Mann, fondateur de l’entreprise, avait déclaré détester la mauvaise synchronisation dans le doublage, et souhaitait que son outil permette un visionnage plus agréable d’œuvres étrangères.

À voir également sur Le HuffPost :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *