Google restructure son équipe de recrutement : des licenciements à prévoir


#Google #licencie #recrutement

Google, le géant de l’Internet, fait face à des licenciements massifs au sein de ses équipes mondiales de recrutement, selon un rapport de Semafor. La société mère, Alphabet, aurait licencié des centaines de personnes, mais le pourcentage exact n’a pas été divulgué. Toutefois, Google a assuré qu’il prévoyait de conserver une « majorité significative » de ses effectifs de recrutement.

Les licenciements ont commencé à être annoncés aux travailleurs concernés, qui ont partagé leur surprise sur les réseaux sociaux. Selon la porte-parole de Google, cette décision a été prise en raison d’une diminution du volume des demandes adressées aux recruteurs. Pour garantir l’efficacité de l’entreprise, il a été nécessaire de réduire la taille de l’équipe de recrutement.

Cette nouvelle intervient alors que les embauches chez Google sont en baisse. La société n’a pas divulgué les raisons exactes de cette diminution du recrutement, mais certains experts estiment que cela pourrait être dû à une évolution des besoins de l’entreprise ou à des facteurs économiques externes.

Les licenciements dans le domaine du recrutement sont toujours délicats, car ils touchent directement les personnes en charge de trouver de nouveaux talents pour l’entreprise. Cela soulève également des questions sur l’avenir de la politique de recrutement de Google et sur les conséquences que cela pourrait avoir sur la croissance de l’entreprise à long terme.

En tant que leader technologique, Google est souvent un indicateur des tendances du marché de l’emploi. Les licenciements dans le recrutement pourraient donc être perçus comme un signe de ralentissement de l’activité économique, bien que cela ne constitue pas une preuve irréfutable.

Alphabet et Google espèrent certainement que cette décision sera bénéfique à l’entreprise à long terme, en garantissant une plus grande efficacité dans le recrutement des futurs employés. Seule l’avenir nous dira si ces licenciements étaient nécessaires ou si d’autres facteurs ont influencé cette décision.

En attendant, cette nouvelle fait réagir la communauté, avec des hashtags tels que #Google, #licencie et #recrutement qui circulent sur les réseaux sociaux. Les discussions se focalisent sur les raisons de ces licenciements et sur les conséquences que cela pourrait avoir pour Google et pour le marché de l’emploi dans le secteur de la technologie.

Il est important de souligner que les licenciements dans le recrutement ne sont pas un phénomène isolé et peuvent toucher toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité. Cela rappelle l’importance de rester vigilant et de continuer à développer ses compétences pour s’adapter aux demandes changeantes du marché du travail.

En conclusion, Google fait face à des licenciements dans le recrutement, ce qui soulève des questions sur l’avenir de l’entreprise et du marché de l’emploi dans le secteur de la technologie. Seule l’avenir nous dira si ces licenciements étaient nécessaires pour garantir l’efficacité de l’entreprise ou s’ils sont le signe d’un ralentissement économique plus large. #emploi #technologie #tendances







Crédit photo © Google

(Boursier.com) — Alphabet , la maison-mère du Californien Google, licencierait des centaines de personnes à travers ses équipes mondiales de recrutement, rapporte Semafor. Alors que les embauches chez le géant de l’Internet continuent de ralentir, le groupe a refusé de préciser à Semafor quel pourcentage de ses effectifs de recrutement avait été touché, mais a déclaré prévoir d’en conserver « une majorité significative ». Les travailleurs licenciés ont commencé à apprendre que leurs rôles avaient été supprimés plus tôt dans la journée, selon des publications sur les réseaux sociaux relayées par le site d’information. « Le volume des demandes adressées à nos recruteurs a diminué », a déclaré la porte-parole de Google, citée par Semafor. « Afin de poursuivre notre travail important visant à assurer notre efficacité, nous avons pris la difficile décision de réduire la taille de notre équipe de recrutement », ajoute la porte-parole.



©2023




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *