Ariana Grande dévoile qu’elle avait « énormément » de remplisseurs labiaux et de Botox, mais a arrêté il y a des années


Ariana Grande révèle qu’elle a eu « une tonne » d’injectables pour les lèvres et de Botox, mais qu’elle a arrêté il y a des années. Dans une vidéo réalisée pour Vogue sur ses secrets de beauté, Grande s’est ouverte et est devenue émotionnelle à propos de sa relation avec la beauté au fil du temps. Ayant grandi sous les projecteurs et donc fait face à la critique publique sur son apparence dès son plus jeune âge, elle a déclaré : « c’est vraiment difficile de savoir ce qui vaut la peine d’être entendu et ce qui ne l’est pas ».

Pendant qu’elle se maquillait pour la vidéo, Grande, âgée de 30 ans maintenant, a expliqué qu’elle avait souvent embellie son apparence avec des cheveux plus volumineux ou un eye-liner plus épais « comme un déguisement ou quelque chose derrière lequel se cacher », mais qu’en vieillissant, elle n’aime plus « que cela soit l’intention derrière cela », la considérant désormais comme une « expression de soi et une mise en valeur de ce qui est là ».

De même, elle a continué, elle utilisait des procédures esthétiques de la même manière. « J’ai eu une tonne d’injectables pour les lèvres au fil des ans, et du Botox. J’ai arrêté en 2018 parce que je me sentais trop… trop », a-t-elle déclaré. « Pendant longtemps, la beauté était pour moi une façon de me cacher, mais maintenant je pense que ce n’est peut-être pas le cas. »

« Je veux voir mes rides de pleurs et mes rides de sourire bien méritées », a-t-elle poursuivi. « J’espère que mes rides de sourire deviendront de plus en plus profondes et que je rirai de plus en plus. Vieillir peut être quelque chose de vraiment beau. »

Bien que la prévalence des injectables et d’autres traitements chez les visages célèbres soit un secret de polichinelle à Hollywood, il est rare que les célébrités soient transparentes sur la façon dont elles ont modifié leur apparence, même avec des procédures moins invasives et plus largement acceptées.

Certaines stars, comme Chrissy Teigen et Cindy Crawford, ont été honnêtes sur les améliorations esthétiques. Cette année, Blac Chyna est allée encore plus loin dans cette franchise, en se tournant vers les réseaux sociaux pour documenter le processus de dissolution pendant plusieurs mois des produits de comblement du visage dans ses lèvres, ses joues et sa mâchoire.

Grande fait partie d’un nombre croissant de jeunes patients qui ont subi des améliorations esthétiques. Selon une enquête de l’American Academy of Facial Plastic and Reconstructive Surgery, 27 % des patients recevant des injections de Botox en 2022 avaient 34 ans ou moins, une augmentation de 6 % par rapport à 2015. De plus, 75 % des chirurgiens plasticiens spécialisés dans le visage ont signalé une hausse du nombre de patients de moins de 30 ans cherchant une chirurgie esthétique ou des injectables – une augmentation notable d’une année sur l’autre, car un pourcentage similaire de chirurgiens avaient également déclaré avoir observé un intérêt croissant en 2021.

Grande a déclaré à Vogue qu’elle n’avait pas forcément renoncé aux injectables ou aux chirurgies pour toujours. « Maintenant, est-ce que je vais me faire un lifting du visage dans 10 ans ? Peut-être, oui », a-t-elle dit en riant. « Mais ce sont juste des pensées que nous devrions pouvoir discuter. Si nous parlons de secrets de beauté… F***, mettons tout sur la table. »

#ArianaGrande #Cosmétique #Injectables #Botox #JeunesPatientes #BeautéNaturelle #Transparence



CNN
 — 

Ariana Grande has revealed she’s taken a hiatus from lip fillers and Botox injections in recent years.

Grande’s comments came during a video made for Vogue about her beauty secrets, during which she got candid — and emotional — about how her relationship with beauty has shifted over time.

The singer and the actor has not previously disclosed undergoing any cosmetic procedures. Having grown up in the spotlight, and thus dealt with public scrutiny over her appearance from a young age, she said, “it’s really hard to know what’s worth hearing and not.”

While applying makeup for the video, Grande, now aged 30, explained that she had often embellished her beauty looks with bigger hair or thicker eyeliner “as a disguise or something to hide behind,” but as she gets older she doesn’t “love that being the intention behind it anymore,” thinking of it “as self-expression and accentuating what is there” instead.

Similarly, she continued, she used cosmetic procedures in the same way. “I had a ton of lip filler over the years, and Botox. I stopped in 2018 because I felt so — too much,” she said. “For a long time, beauty was about hiding for me and now I feel like maybe it’s not.”

LONDON, ENGLAND - JULY 16: Jonathan Bailey, Ariana Grande, Andrew Garfield and Tom Hiddleston watch Carlos Alcaraz vs Novak Djokovic in the Wimbledon 2023 men's final on Centre Court during day fourteen of the Wimbledon Tennis Championships at the All England Lawn Tennis and Croquet Club on July 16, 2023 in London, England. (Photo by Karwai Tang/WireImage)

“I want to see my well-earned cry lines and smile lines,” she continued. “I hope my smile lines get deeper and deeper and I laugh more and more. Aging can be such a beautiful thing.”

Though the prevalence of injectables and other treatments among famous faces is an open secret in Hollywood, it’s unusual for celebrities to be forthcoming about how they’ve altered their appearance — even with less invasive, more widely accepted procedures.

Some stars, like Chrissy Teigen and Cindy Crawford, have been honest about cosmetic enhancements. This year, Blac Chyna has taken such candor even further, turning to social media to document the months-long process of dissolving facial fillers in her lips, cheeks and jaw.

Grande is part of an increasing number of young patients who have undergone cosmetic enhancements. According to a survey from the American Academy of Facial Plastic and Reconstructive Surgery, 27% of patients receiving Botox injections in 2022 were age 34 or younger, up 6% from 2015. And 75% of facial plastic surgeons reported a rise in the number of patients under 30 seeking cosmetic surgery or injectables — a notable year-on-year increase, as a similar percentage of surgeons had also said they’d seen increased interest in 2021.

Grande told Vogue that she hasn’t necessarily sworn off injectables or surgeries forever. “Now, might I get a face lift in 10 years? I might, yeah,” she said with a laugh. “But these are just thoughts we should be able to discuss. If we’re talking about beauty secrets… F*** it let’s put it all out there.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *