Découvrez l’existence d’une version sans publicité de Facebook et Instagram – Un avantage exclusif !


#RéseauxSociaux #Meta #Facebook #Instagram #Publicité #UnionEuropéenne #DSA #ProtectionDeLaViePrivée #Abonnement

Un article du New York Times a récemment révélé que Meta, le groupe qui détient Facebook et Instagram, envisage de lancer des versions payantes et sans publicité de ses deux plateformes au sein de l’Union européenne (UE). Cette décision serait une réponse directe à l’entrée en vigueur du Digital Service Act (DSA), une loi visant à renforcer la protection de la vie privée des utilisateurs dans l’UE.

Selon le quotidien américain, Meta chercherait ainsi à contourner les restrictions imposées par le DSA en proposant un abonnement payant qui éviterait l’analyse des données des utilisateurs à des fins publicitaires. Ceci permettrait à l’entreprise de continuer à générer des revenus, tout en respectant les nouvelles règles européennes en matière de vie privée.

Bien que le coût et la date de lancement de ces versions sans publicité ne soient pas encore connus, cette initiative marque un tournant dans la stratégie de Meta qui, jusqu’à présent, a généré la majorité de ses revenus grâce à la publicité ciblée sur ses plateformes.

L’annonce de Meta suscite des réactions mitigées. Certains utilisateurs voient cette nouvelle option comme une alternative intéressante pour protéger leur vie privée en ligne, tandis que d’autres s’inquiètent de voir se développer un internet à deux vitesses, où seuls ceux qui peuvent se permettre de payer pourront jouir d’une expérience en ligne sans publicités intrusives.

Pour l’heure, Meta n’a pas souhaité commenter cette information. Il reste donc à savoir si cette version payante sans publicité de Facebook et Instagram verra effectivement le jour dans un avenir proche et si d’autres pays suivront l’exemple de l’UE en matière de protection de la vie privée en ligne.

En attendant, les utilisateurs européens devront probablement patienter pour découvrir cette nouvelle option qui pourrait leur permettre de profiter d’une expérience en ligne plus paisible et respectueuse de leur vie privée. #Digitalisation #ProtectionDesDonnées

Un article du New York Times indique que le groupe Meta réfléchit à un nouveau modèle pour l’Union européenne, après l’entrée en vigueur du DSA.

Meta envisage des versions payantes et sans publicité de Facebook et d’Instagram au sein de l’Union européenne (UE), annonce un article du New York Times. Le quotidien américain s’appuie sur des échanges anonymes avec “des personnes en lien au projet”.

Ce nouveau modèle serait en réaction à la récente entrée en vigueur de la législation sur les services numériques (DSA), et notamment la protection de la vie privée dans l’UE. L’abonnement éviterait à Meta de s’appuyer sur l’analyse des données des personnes dans sa publicité. Le coût et la date d’une formule sans publicité ne sont pas connus. Contacté par CB News, Meta France n’a pas souhaité commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *