Participez en direct à l’incroyable frénésie du Grand Cross de Craon 2023 dès 17h30 !


#GrandCrossdeCraon #3GlorieusesdeCraon #Coursehippique #Chevaux #FacebookLive #Emotion #Passion

Vivez la folie du Grand Cross de Craon 2023 en direct à partir de 17H30 ! Les 3 Glorieuses de Craon se poursuivent avec le Grand Cross, une course qui promet d’être passionnante avec la participation de 11 chevaux de haut niveau. L’édition de cette année s’annonce particulièrement excitante, avec le tenant du titre Bomari qui tentera de défendre son sceptre. La course et ses coulisses seront à suivre en direct sur Facebook Live à partir de 17h30.

Bomari, le doyen de l’épreuve avec ses 12 ans, est un spécialiste du parcours du Grand Cross de Craon. Il a remporté l’édition 2020 et s’est placé deuxième en 2021 et 2022. Sous la direction de William Menuet, le cheval a toutes les chances de récupérer son titre, d’autant plus qu’il a brillamment remporté sa seule sortie de l’année au Lion-d’Angers le 28 juillet. Associé à Émilien Manceau, qui l’a déjà monté à deux reprises pour deux victoires, Bomari est un sérieux prétendant.

Cependant, il devra faire face à une opposition solide, notamment Born To Be A Queen, une étoile montante entraînée par Hector de Lageneste et Guillaume Macaire. Cette jument a enchaîné 8 victoires consécutives, dont les Grand Cross de Pompadour, Vichy, Lyon et Durtal. Kilian Dubourg sera son partenaire, et ensemble, ils ont déjà triomphé sur le cross de Craon il y a deux ans avec une avance impressionnante de 15 longueurs. La course rapprochée après sa dernière victoire à Pompadour peut toutefois lui être désavantageuse.

La liste des prétendants est longue avec notamment Drop d’Estruval, entraîné également par Hector de Lageneste et Guillaume Macaire. Ce cheval de classe a connu des péripéties cette année avec des chutes successives sur le cross de Pompadour. Associé pour la première fois à Baptiste Le Clerc, Drop d’Estruval devra faire face à la découverte du cross de Craon.

Shawinigan, récent vainqueur du Prix Bourgeonneau au Lion-d’Angers, tentera également de faire bonne figure. Âgé de seulement 6 ans, il pourra compter sur l’expérience de Jean-Stéphane Lebrun pour frapper fort à nouveau.

Les entraîneurs Patrice Quinton et Arnaud Chaillé-Chaillé présentent également des candidats sérieux. Chez Pedro, qui a terminé deuxième lors de sa dernière sortie dans le Grand Cross du Pertre, tentera sa chance avec Léo-Paul Bréchet. Politikar, quant à lui, est un cheval de classe qui n’a couru qu’une fois en cross, qu’il a remporté de manière impressionnante. Felix de Giles sera son partenaire pour la première fois.

Bingo de l’Aunay, entraîné par Adrien Fouassier, a récemment terminé deuxième dans le France Sire Prix Anjou-Loire Challenge. Il a couru une fois sur le cross de Craon en 2021, terminant sixième. Avec Clément Lefebvre, qui fait son retour à la compétition après une longue absence, Bingo de l’Aunay peut créer la surprise.

Vif Ardent, monté par Thomas Beaurain, a remporté le Grand Cross du Pertre avec aisance. En plein progrès cette année, il sera un concurrent intéressant pour son retour sur l’hippodrome de la Touche.

Bolid du Mathan, entraîné par Arnaud Chaillé-Chaillé, a remporté deux courses consécutives en 2022 avant d’être écarté de la compétition pendant un an. Sa rentrée à Craon en juin s’est soldée par une éjection de son partenaire, mais il a ensuite obtenu une deuxième et une troisième place. Sous la selle de Stéphane Paillard, Bolid du Mathan sera à suivre de près.

Enfin, Spécial du Rocher, monté par Thomas Blainville, sera l’outsider de la course. Malgré ses performances surprenantes, il est le seul cheval du propriétaire Daniel Lenfant et a déjà couru à Craon, terminant quatrième en fin d’année dernière. Spécial du Rocher est également le seul cheval de la course à n’avoir jamais chuté.

Le seul concurrent étranger au départ sera l’irlandais Vital Island, pensionnaire de Richard O’Keeffe. Âgé de 11 ans, il s’est imposé lors de sa dernière sortie à Punchestown dans le La Touche Cup, un cross long de 6.800m. Bien que considéré comme un outsider, il ne faut jamais sous-estimer un cheval étranger, comme en témoigne la victoire de l’irlandais Another Jewel dans l’Anjou-Loire Challenge en 2010.

La course du Grand Cross de Craon s’annonce donc passionnante et ouverte à tous les pronostics. Rendez-vous à partir de 17h30 sur Facebook Live pour vivre cette course hippique pleine d’émotions et de passion.

Retrouvez toutes les informations sur cet événement sur le site France-sire.com.

Temps fort des 3 Glorieuses de Craon, le Grand Cross a réuni 11 partants dimanche dans un lot qui s’annonce passionnant. Spécialiste du parcours, le lauréat de l’édition 2020 Bomari aura néanmoins fort à faire pour reprendre son sceptre. La course et ses coulisses seront à suivre en direct en Facebook Live à partir de 17h30. Par Alice Baudrelle. 

Bomari

 

 

Doyen de l’épreuve du haut de ses 12 ans, Bomari (Nidor) est un véritable spécialiste du parcours du Grand Cross de Craon (L.) : 3 participations pour 1 victoire en 2020, et 2 deuxièmes places en 2021 et 2022 ! Le pensionnaire de William Menuet a toutes les chances de récupérer son titre, d’autant qu’il s’est imposé facilement lors de sa seule sortie de l’année au Lion-d’Angers, le 28 juillet. Il sera associé comme en dernier lieu à Émilien Manceau, qui l’a monté 2 fois pour 2 victoires.

 

Born To Be A Queen

 

 

La partie est cependant loin d’être gagnée d’avance face à une opposition solide, emmenée par l’étoile montante Born To Be A Queen (Walk In The Park). Cette pensionnaire d’Hector de Lageneste & Guillaume Macaire reste sur 8 succès consécutifs dont les Grand Cross de Pompadour, de Vichy, de Lyon et de Durtal ! Associée à son fidèle Kilian Dubourg, la jument de Gérard Piquemal a couru 1 fois sur le cross de Craon il y a 2 ans et avait effectué une véritable démonstration, triomphant par 15 longueurs. Seul bémol, elle va courir de façon un peu rapprochée après sa dernière victoire à Pompadour, le 15 août.

 

Drop d’Estruval

 

 

Hector de Lageneste & Guillaume Macaire pourront également compter sur Drop d’Estruval (Balko) qui n’a pas été chanceux cette année, puisqu’il n’a pu terminer son parcours en 2 sorties sur le cross de Pompadour : tombé à l’avant-dernière difficulté pour sa rentrée au mois de juillet, alors qu’il galopait au 2e rang, il a ensuite éjecté son jockey au même obstacle dans le Grand Cross qu’il avait remporté à 2 reprises, en 2020 et en 2022. Associé pour la 1ère fois à Baptiste Le Clerc, Drop d’Estruval aura le désavantage de découvrir le cross de Craon, mais c’est un cheval de classe dont il faudra se méfier.

 

Shawinigan

 

 

Ce sera également une 1ère sur le cross craonnais pour Shawinigan (Kapgarde), qui reste sur 2 succès au Lion-d’Angers. Facile lauréat du Prix Bourgeonneau, le protégé de Patrice Quinton a confirmé dans un France Sire Prix Anjou-Loire (L.) très controversé, puisque la course s’est déroulée en 2 parties suite à un problème de lice … Reconverti sur le cross en fin d’année dernière, Shawinigan a moins d’expérience que la plupart de ses adversaires, mais le jeunot de l’épreuve (6 ans !) peut frapper fort à nouveau avec son fidèle Jean-Stéphane Lebrun.

 

Chez Pedro

 

 

Patrice Quinton délègue 2 autres concurrents dont Chez Pedro (Westerner), dont la dernière sortie s’est soldée par une 2e place dans le Grand Cross du Pertre, le 16 juillet. Entre le cheval de la famille Papot et l’épreuve mythique de Craon, c’est loin d’être une histoire d’amour : 2 participations en 2019 et en 2021 pour 2 chutes … Chez Pedro n’a pas franchi le poteau en tête depuis près de 2 ans mais sur ce qu’il a fait de mieux, ce multiple placé de Grands Cross peut faire l’arrivée avec Léo-Paul Bréchet.  

 

Politikar © APRH

 

 

Propriété de la famille Papot également, Politikar (Poliglote) est le 3e et dernier atout de Patrice Quinton, et aussi l’un des X de la course. Il est à la fois le cheval de classe du lot et le moins expérimenté dans la discipline, puisque ce placé du Prix Ferdinand Dufaure (Gr.1) n’a couru qu’1 fois en cross : c’était le 6 août dernier à Lignières, où il s’est imposé face à des chevaux bien plus expérimentés que lui. Il s’agissait également d’une rentrée après 2 ans d’absence pour sa 1ère sortie sous l’entraînement de Patrice Quinton, lui qui était auparavant sous la coupe d’Hector de Lageneste et Guillaume Macaire. Dimanche, il sera monté pour la 1ère fois par Félix de Giles.

 

Bingo de l’Aunay

 

 

Présenté par Adrien Fouassier, Bingo de l’Aunay (Dream Well) reste sur une 2e place dans le France Sire Prix Anjou-Loire Challenge après 3 victoires de suite, dont le Grand Cross de Lignières. Le cheval de Jean-Christophe Auvrai et d’Agathe Fouassier a couru 1 seule fois sur le cross de Craon en juin 2021 pour une 6e place, alors qu’il était entraîné par Adrien Lacombe. Sur la montante depuis l’année dernière, il semble avoir les moyens d’offrir un 1er Grand Cross de Craon à son jockey Clément Lefebvre, qui a repris la compétition il y a 3 semaines après de longs mois d’arrêt.

 

Vif Ardent

 

 

Le jockey habituel de Bingo de l’Aunay, Thomas Beaurain, sera quant à lui en selle sur Vif Ardent (Network), qu’il connaît bien également. Après une 2e place à Craon au mois de juin, le tandem s’est imposé aisément dans le Grand Cross du Pertre devant Chez Pedro. Entraîné par Philippe & Camille Peltier, Vif Ardent a couru en progrès depuis le début de l’année et sera intéressant à suivre face à l’élite pour son retour sur l’hippodrome de la Touche.

 

Bolid du Mathan © APRH

 

 

Arnaud Chaillé-Chaillé semble également bien armé avec Bolid du Mathan (Martaline), qui a remporté 2 courses de suite en 2022 à Compiègne et à Craon, avant d’être écarté de la compétition durant 1 an. Ce dernier a fait sa rentrée au mois de juin à Craon dans la course qu’il avait gagnée mais le suspense a été de courte durée, puisqu’il a éjecté son partenaire au 5e obstacle. Deuxième lors de sa sortie suivante au Lion-d’Angers, Bolid du Mathan a ensuite pris une 3e place sur le même hippodrome et sera à suivre de près dimanche, sous la selle de Stéphane Paillard.

 

Spécial du Rocher

 

 

Monté par Thomas Blainville, Spécial du Rocher (Spécial Kaldoun) s’élancera avec le statut de gros outsider dimanche. Entraîné par son éleveur-propriétaire Daniel Lenfant, dont il est le seul cheval à l’effectif, il a créé la surprise en s’imposant au mois de juillet dans le Grand Cross de Corlay. Spécial du Rocher a été revu il y a 2 semaines dans le Grand Cross de Granville, dont il a conclu 5e. Il a couru 1 fois en fin d’année dernière à Craon, où il avait terminé 4e. Spécial du Rocher n’est certes pas le meilleur, mais il est le seul avec Politikar à n’avoir jamais chuté au cours de sa carrière !

 

Vital Island © Healy Racing

 

Seul concurrent étranger au départ, l’irlandais Vital Island (Trans Island) va courir pour la 1ère fois en France à l’âge de 11 ans. Ce représentant et pensionnaire de Richard O’Keeffe a prouvé sa tenue en s’imposant lors de sa dernière sortie au mois d’avril à Punchestown dans le La Touche Cup, un cross long de 6.800 m. Avant cela, Vital Island avait majoritairement couru dans des point-to-point avec 7 victoires à la clé, dont 3 acquises sous la selle de l’amateur Tiernan Power Roche, qui lui sera de nouveau associé dimanche. Difficile de lui voir une 1ère chance mais il ne faut pas oublier qu’en 2010, l’irlandais Another Jewel (Saddler’s Hall) avait triomphé dès sa 1ère tentative en France dans l’Anjou-Loire Challenge … avant de conclure 2e du Grand Cross de Craon ! 

VOIR L’EMISSION EN DIRECT SUR FACEBOOK à partir de 17H30


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *