LCF : Malgré la fumée, la Classique de la fête du Travail débute à l’heure, un défi captivant à relever


#LCF #ClassiqueDeLaFêteDuTravail #RoughridersDeLaSaskatchewan #BlueBombersDeWinnipeg #Fumée #Environnement #QualitéDeLair #Sécurité #Joueurs #Entraîneurs #Public #Twitter #RéseauxSociaux #IncendiesDeForêt #Santé #RisqueÉlevé #CoteAirSanté #Météo #Visibilité #AviationRoyaleCanadienne #Sport #Divertissement

La Classique de la fête du Travail entre les Roughriders de la Saskatchewan et les Blue Bombers de Winnipeg a débuté à l’heure malgré les incertitudes liées à la fumée. Les deux équipes, en plus de la Ligue canadienne de football (LCF) et l’Association des joueurs, ont suivi de près la qualité de l’air à l’aide d’instruments dans le stade pour s’assurer que l’environnement était sécuritaire pour les joueurs, les entraîneurs, les employés et le public. Les Roughriders ont partagé des mises à jour sur les réseaux sociaux tout au long de la journée.

Selon Environnement Canada, la fumée provenant de feux incontrôlés a entraîné une cote air santé de 10, soit un risque très élevé, à Regina à 13h dimanche. L’agence a rappelé que même des concentrations faibles de fumée d’incendies de forêt peuvent être nocives pour la santé de tous. Cependant, Environnement Canada prévoyait que la cote air santé diminuerait à 7 en soirée, indiquant un risque élevé.

La Classique de la fête du Travail a finalement débuté à 17h. Les Roughriders de la Saskatchewan ont confirmé que tous les événements prévus auraient bien lieu. Le météorologue d’Environnement Canada, Dan Fulton, a également annoncé que les conditions pourraient s’améliorer en soirée.

Il y a eu plus de fumée à Swift Current plus tôt dans la journée, mais cela s’est dégagé à Regina, même si la visibilité était réduite à environ 4 km en raison de la fumée. Le météorologue a toutefois précisé que la fumée devrait revenir un peu partout dans la province après une brève accalmie en soirée.

Les avions de l’Aviation royale canadienne étaient prévus pour survoler le Mosaic Stadium à 16h55. L’Aviation royale a souligné que les conditions météorologiques et de vols étaient étroitement surveillées pour ce type de manœuvre.

Malgré ces conditions météorologiques particulières, la Classique de la fête du Travail a pu se dérouler comme prévu. Les fans de football ont donc pu profiter de ce match entre les Roughriders de la Saskatchewan et les Blue Bombers de Winnipeg dans une ambiance unique.

Sources :
– Radio-Canada : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/2007828/football-roughriders-bombers-feu-foret

La Classique de la fête du Travail opposant les Roughriders de la Saskatchewan et les Blue Bombers de Winnipeg a finalement débuté à l’heure, malgré les incertitudes liées à la fumée.

Les Roughriders de la Saskatchewan, en plus de la LCF, l’Association des joueurs et les Blue Bombers de Winnipeg suivent de près la qualité de l’air à l’aide des instruments dans le stade pour s’assurer que l’environnement est sécuritaire pour les joueurs, les entraîneurs, les employés et le public, a écrit l’équipe du Vert et Blanc sur X, anciennement Twitter.

L’équipe a également publié des mises à jour sur les réseaux sociaux au fil des heures.

Selon Environnement Canada, dû à un panache de fumée provenant de feux incontrôlés, la qualité de l’air à Regina atteignait une Cote air santé de 10, soit un risque très élevé, à 13 h dimanche.

La fumée d’incendies de forêt peut être nocive pour la santé de tous, même si les concentrations sont faibles, écrit l’agence dans son bulletin spécial.

Toutefois, Environnement Canada prévoit que la Cote air santé diminue à 7 en soirée, c’est-à-dire un risque élevé.

La Classique de la fête du Travail a commencé à 17 h.

Un porte-parole des Roughriders de la Saskatchewan a maintenu dimanche matin que tous les événements prévus auront lieu.

Le météorologue d’Environnement Canada Dan Fulton prévoit lui aussi que les conditions pourraient s’améliorer en soirée.

Il y a eu plus de fumée à Swift Current plus tôt [dimanche] et ça s’est dégagé. Je ne dirai pas que c’est très dégagé [à Regina], mais c’est mieux que c’était là-bas, note-t-il.

Le météorologue précise également que la visibilité à Regina est d’environ 4 km avec la fumée. Il ajoute qu’après un léger sursis en soirée, cette dernière devrait revenir un peu partout dans la province.

Des avions de l’Aviation royale canadienne devaient voler au-dessus du Mosaic Stadium à 16 h 55. Jeudi, l’Aviation royale a précisé que les conditions météorologiques et de vols sont suivies de près pour ce genre de manœuvre.

Avec les informations de Will McLernon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *