La mort de José Sébéloué, chanteur et guitariste de la Compagnie Créole, suscite intrigue et intérêt.


#Musique #CompagnieCréole #Décès #Hommage #Chanteur #Guitariste

Le monde de la musique est en deuil. José Sébéloué, chanteur et guitariste de renom, est décédé le dimanche 3 septembre à Paris, entouré de ses proches. Il avait 74 ans. José avait rejoint la Compagnie Créole dans les années 70 et avait connu un immense succès avec les chansons du groupe dans les années suivantes.

Native de Guyane en 1948, José Sébéloué avait d’abord acquis une certaine notoriété en France avec son groupe Pop-Corn dans les années 70. Mais c’est en 1975, lorsqu’il rejoint la Compagnie Créole, qu’il se fait véritablement connaître du grand public. Le groupe devient rapidement l’une des formations musicales les plus populaires de France avec des tubes comme « Au bal masqué », « Ça fait rire les oiseaux » et « C’est bon pour le moral ».

José Sébéloué avait une passion particulière pour le Québec et avait effectué sa dernière tournée avec la Compagnie Créole dans cette province en mars dernier. Ses fans canadiens lui rendent aujourd’hui un vibrant hommage.

La musique de la Compagnie Créole a marqué plusieurs générations et restera à jamais gravée dans les mémoires. José Sébéloué laisse derrière lui un héritage musical inoubliable. Nous lui rendons hommage et gardons en mémoire sa voix chaleureuse et son talent de guitariste exceptionnel.

#RIP #CompagnieCréole #MusiqueFrancophone

José Sébéloué avait rejoint la Compagnie Créole au cours des années 70 avant de connaître le succès avec les chansons de la formation dans la décénnie suivante.

José Sébéloué, chanteur et guitariste de la Compagnie Créole, est décédé le dimanche 3 septembre entouré de ses proches à Paris à l’âge de 74 ans. En mars dernier, il avait effectué sa dernière tournée avec le groupe au Québec qu’il appréciait particulièrement.

José Sébéloué est né en Guyane en 1948, il a connu le succès en France pour la première fois au cours des années 70 avec son groupe Pop-Corn. Puis, en 1975, il rejoint la Compagnie Créole avec qui il vivra tous les grands succès comme Au bal masqué, Ça fait rire les oiseaux et C’est bon pour le moral.

Crédit photo: Facebook de la Compagnie Créole


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *