Des phénomènes météorologiques extrêmes en Europe : Les conséquences qui vous laisseront bouche bée !


#MétéoExtrême #BlocageEnOméga #Europe #Conséquences #France #Espagne #Grèce #Anticyclone #Chaleur #Inondations #PrécipitationsIntenses #BarrièreAnticyclonique

La semaine en Europe sera marquée par un phénomène météorologique rare, un blocage en oméga, qui aura des conséquences extrêmes mais différentes sur plusieurs pays tels que la France, l’Espagne et la Grèce.

Ce blocage en oméga tire son nom de la forme que prend le jet stream, un courant de haute altitude qui délimite les masses d’air frais des masses d’air chauds et peut subir des oscillations impressionnantes. Cette situation va provoquer un blocage impressionnant en Europe, avec une situation calme et exceptionnellement chaude dans certains pays comme la France, mais aussi des conditions très perturbées dans d’autres régions. En effet, ce blocage peut littéralement coincer un anticyclone, ce qui provoque une vague de chaleur accompagnée d’un soleil radieux d’un côté, et de violentes dépressions de l’autre.

Autour de l’anticyclone qui se situe sur la France et les îles britanniques, les dépressions se retrouvent bloquées comme derrière une clôture, c’est ce qu’on appelle une barrière anticyclonique. Dans ce contexte, des précipitations intenses et stationnaires peuvent se produire pendant plusieurs jours voire une semaine. On se rappelle des inondations historiques et meurtrières qui ont eu lieu en Belgique et en Allemagne en juin et juillet 2021, et qui étaient liées à un blocage oméga.

Après l’Espagne, c’est maintenant au tour de la Grèce de faire face à des conséquences extrêmes. De chaque côté de la France se trouvent donc les deux pays les plus affectés cette semaine. L’Espagne a déjà commencé à subir les effets du blocage, avec des inondations catastrophiques causées par des orages d’une rare violence. Des messages d’alerte ont été diffusés demandant aux habitants de rester chez eux.

À partir de ce lundi, c’est au tour de la Grèce d’être placée en alerte rouge. Des cumuls impressionnants de 400 à 500 mm de pluie sont prévus en l’espace de 2 à 3 jours.

Les conséquences de ce blocage en oméga sont donc extrêmes et multiples. Tandis que la France connaîtra une vague de chaleur exceptionnelle, l’Espagne et la Grèce seront confrontées à des inondations et des précipitations intenses. Cette situation met en évidence les effets dévastateurs des phénomènes météorologiques extrêmes liés au changement climatique.

#Climat #PhénomènesMétéo #ChangementClimatique #AlerteRouge #InondationsCatastrophiques #PrévisionsMétéo #Précipitations #ProtegezVous #StaySafe

La semaine va être marquée par un étonnant « blocage en oméga » en Europe : une situation météo peu fréquente, qui aura des conséquences extrêmes, mais différentes sur plusieurs pays comme la France, l’Espagne et la Grèce.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Combien de temps à l’avance peut-on prévoir la météo ? Dans les années 1980, la fiabilité des prévisions météo ne dépassait pas quelques jours. Aujourd’hui,…

Le blocage en Oméga tire son nom de la forme que prend le jet streamjet stream, similaire à la lettre grecque Ω. Ce courant de haute altitude délimite les masses d’airmasses d’air frais des masses d’air chauds, et peut subir des oscillations impressionnantes. C’est justement cette situation qui va provoquer un blocage impressionnant en Europe, avec une situation calme et exceptionnellement chaude (comme en France) mais aussi des situations très perturbées. Car ce blocage peut littéralement coincer un anticycloneanticyclone, ce qui sera le cas dans notre pays avec une vague de chaleurchaleur accompagnée d’un plein soleilsoleil toute la semaine, mais aussi prendre au piège, de chaque côté, des dépressions très vigoureuses pendant plusieurs jours.

Autour de l’anticyclone présent sur la France et les îles britanniques, les dépressions se retrouvent bloquées comme derrière une clôture : on parle alors de barrière anticyclonique. C’est donc dans ce contexte que des précipitations très intenses et stationnaires peuvent se produire, plusieurs jours à une semaine. Rappelons que les inondations historiques et meurtrières de juin et juillet 2021 au Benelux et en Allemagne, étaient liée à un blocage oméga.   

Après l’Espagne, la Grèce va être confrontée à des inondations extrêmes

De chaque côté de la France se trouvent donc les deux perdants de la situation cette semaine : l’Espagne et la Grèce. L’Espagne a déjà commencé à subir les effets du blocage, avec plus de 200 mm de pluie tombés ce dimanche.

Les villes de Madrid et Toledo ont subi des inondations catastrophiques sous des orages ultra-violents, et des messages d’alerte ont demandé aux habitants de rester chez eux.

À partir de ce lundi, c’est au tour de la Grèce de passer en alerte rouge : des cumuls incroyables de 400 à 500 mm de pluie sont envisagés en l’espace de 2 à 3 jours.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *