« L’engagement des bénévoles : derrière chaque action, une véritable implication »


#MarathonDuMédoc #BénévolesDévoués #OrganisationImpeccable

Le Marathon du Médoc est réputé pour son parcours magnifique à travers les vignobles, ses dégustations de vins et son ambiance festive. Mais derrière cet événement exceptionnel se cache une armée de bénévoles dévoués qui contribuent à son succès chaque année.

Des bénévoles du monde entier se réunissent dans la petite ville de Pauillac pour apporter leur soutien logistique et créer une expérience inoubliable pour les participants. Alicen, une Américaine qui en est déjà à sa neuvième participation, déclare que le Marathon du Médoc est le meilleur auquel elle ait jamais assisté. Elle souligne l’organisation irréprochable de l’événement et le dévouement des bénévoles qui en font une expérience unique.

Xavier et ses amis de la région parisienne, des habitués du marathon, ont réussi à convaincre leur amie Émilie de participer pour la première fois. Ils affirment tous que l’organisation du Marathon du Médoc est la meilleure, ajoutant qu’ils n’ont jamais rencontré de problèmes, si ce n’est de s’inscrire à temps en raison de la popularité de l’événement.

Lors de la remise des dossards, des centaines de bénévoles sont mobilisés pour accueillir les coureurs. Malgré la chaleur étouffante à l’intérieur, les bénévoles gardent le sourire et font preuve d’une grande gentillesse envers les participants. Chaque coureur est dirigé vers les bénévoles qui vérifient les pièces d’identité et remettent les sacs contenant les dossards, les t-shirts et les livres du marathon.

Le président de l’association du marathon, Vincent Fabre, souligne l’importance des bénévoles en déclarant que sans eux, l’événement ne pourrait tout simplement pas avoir lieu. Certains bénévoles sont présents depuis les premières éditions du marathon, tandis que d’autres font leurs débuts cette année. Ils viennent de différents horizons, mais partagent tous la même passion pour cet événement unique.

Le lendemain, les bénévoles sont présents sur le parcours, aux ravitaillements, à l’arrivée et au départ. Ils veillent à ce que tout se déroule sans accroc et contribuent à créer une atmosphère festive et conviviale tout au long de la journée. En cas de problème ou de litige, les marathoniens peuvent se rendre au « bureau des sourires » où une équipe de bénévoles est prête à résoudre toutes les situations en un clin d’œil.

Le Marathon du Médoc ne serait pas ce qu’il est sans l’engagement et le dévouement des bénévoles. Ils constituent l’âme de l’événement et participent à sa réussite année après année. Leur travail acharné et leur passion font de cet événement un incontournable pour les coureurs du monde entier.

#Engagement #Dévouement #UnMarathonInoubliable

« C’est juste le meilleur des marathons, et j’ai pourtant participé à de nombreuses éditions dans le monde, à commencer par mon pays, les États-Unis, mais également en Europe. C’est la neuvième fois que je viens et quelle organisation ! » clame Alicen, une Américaine s’exprimant dans un français impeccable et pour…

« C’est juste le meilleur des marathons, et j’ai pourtant participé à de nombreuses éditions dans le monde, à commencer par mon pays, les États-Unis, mais également en Europe. C’est la neuvième fois que je viens et quelle organisation ! » clame Alicen, une Américaine s’exprimant dans un français impeccable et pour cause : c’est en France qu’elle a rencontré Antoine, avec qui elle vit désormais dans la Drôme. Antoine confirme : lui aussi participe depuis des années à ce marathon. « J’ai voulu essayer d’autres régions qui finalement ont voulu reproduire le même concept ; mais ne dit-on pas souvent « toujours copié, jamais égalé » ? », complète l’amoureux d’Alicen.

Xavier et ses copains arrivent de la région parisienne, ce sont des habitués du marathon. Cette année, ils ont convaincu Émilie, leur amie, de venir pour la toute première fois. « On vient pour le dépassement de soi et pour le rouge ! », plaisantent les garçons avant de reconnaître que l’organisation dans le Médoc est la meilleure. « Nous n’avons jamais eu de problème, le seul est de choper les dates d’inscription immédiatement car en quelques heures, c’est terminé », ajoutent-ils.

Sourires et logistique

« Quelle organisation ! » : cette petite phrase exclamative était quasiment sur toutes les lèvres. Vendredi dernier, dès 8 heures du matin, des centaines de bénévoles investissaient le Cosec, prêts à affronter la horde de marathoniens venue récupérer les dossards. La chaleur à l’intérieur était étouffante mais tous avaient le sourire. À l’entrée, Monique Nauzin, spécialiste de la communication au sein de l’association du marathon, accueillait chaque participant, avec parfois un mot gentil quand elle en reconnaissait certains. Chaque coureur se dirigeait ensuite vers les bénévoles : ceux du premier rang vérifiaient les pièces d’identité et demandaient à ceux du deuxième rang de fournir le sac contenant le dossard, le t-shirt et le livre du marathon.

Vincent Fabre, le président de l’association, le répète assez souvent : « Sans les bénévoles, on ne pourrait pas faire ce marathon », et il a bien raison. Si certains sont présents depuis le début ou presque, à l’instar de Florence Lapouyade ou Daniel Arrouays, d’autres faisaient leurs premiers pas comme Pierre, 20 ans, de Pauillac, heureux de participer à l’évènement de l’année, ou Sophie qui vient pour la toute première fois, depuis Hossegor : « C’est une copine qui participe depuis quelques années qui m’a encouragée à venir. Je suis debout depuis 4 heures du matin mais franchement, l’ambiance ici est extraordinaire », confie cette dernière qui dormira à l’internat le soir. Car si bon nombre ont passé la journée au Cosec, certains devaient ensuite rejoindre le Mille Pâtes, tandis que d’autres participaient aux Pâtes à caisse, pour servir les repas.

Le lendemain, ils étaient tous ou presque sur le parcours, aux ravitaillements, à l’arrivée, au départ, à la soirée… Samedi, en cas de petit problème ou litige, il suffisait aux marathoniens de se rendre « au bureau des sourires » pour résoudre la situation en deux clics et trois secondes, sous l’œil vigilant de Gérard Lemouzy, le responsable de tous les bénévoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *