Mystère des Foulées de la cathédrale : Aucun décès à déplorer lors de la course !


Les Foulées de la cathédrale, l’une des courses les plus emblématiques de Chartres, ont connu une 28e édition mouvementée ce samedi 24 juin. Malgré une chaleur écrasante de 26 degrés, ressentis à 31 degrés, les coureurs ont bravé les conditions et ont dû faire face à plusieurs malaises.

Dans ces situations délicates, la réaction rapide des secours est primordiale. Cinq personnes ont ainsi été conduites aux urgences des hôpitaux de Chartres, rapporte Sandrine Bayle, médecin cardiologue en charge de la surveillance de la course. Cependant, contrairement aux rumeurs qui ont circulé sur les lieux, aucune victime n’est à déplorer.

Un événement dramatique a toutefois eu lieu lors de la course. Wilfried Depuille, un coureur expérimenté d’une quarantaine d’années, a été victime d’un arrêt cardiaque au deuxième passage de la rue Saint-Pierre. Grâce à l’intervention rapide des spectateurs et à la prise en charge des secours, il a pu être réanimé.

Depuis sa chambre d’hôpital, Wilfried a tenu à rassurer ses proches et amis via son compte Facebook. Il a exprimé sa gratitude envers ceux qui lui ont sauvé la vie en déclarant : « Un grand merci d’avoir sauvé la vie d’un papa ». Il devrait subir une chirurgie de pontage dans la semaine à Paris.

Cet incident met en lumière l’importance des gestes de premiers secours. Les spectateurs présents ont joué un rôle vital en prodiguant un massage cardiaque à Wilfried. La cardiologue Sandrine Bayle souligne l’absence de séquelles pour le coureur grâce à cette intervention rapide. Un message qui doit être retenu et diffusé largement.

Les organisateurs des Foulées de la cathédrale, l’Écho Républicain et l’ASPTT Chartres, ont été profondément touchés par cet accident. François-Guillaume Chalayer, responsable événementiel chez Centre France Événements, assure que la sécurité est une priorité sur leurs courses. Malgré cette typologie d’accidents imprévisibles, des discussions auront lieu pour améliorer encore davantage les mesures de prévention lors des prochaines éditions.

Cet incident rappelle l’importance de rester vigilant lors de telles courses, en prenant en compte les conditions météorologiques et en respectant les consignes de sécurité. Les Foulées de la cathédrale restent une épreuve appréciée, qui rassemble chaque année de nombreux passionnés de course à pied.

La chaleur accablante (26 degrés, 31 ressentis) a terriblement fait souffrir les organismes, ce samedi 24 juin, à l’occasion de la 28e édition des Foulées de la cathédrale. 

Plusieurs malaises ont ainsi été recensés et cinq personnes ont été adressées aux services des urgences des hôpitaux de Chartres, selon Sandrine Bayle, médecin cardiologue en charge de la surveillance de la course. Mais, l’épreuve n’a pas été endeuillée, contrairement à une rumeur qui a circulé sur les lieux.

Le drame a été évité. Victime d’un arrêt cardiaque au deuxième passage de la rue Saint-Pierre, Wilfried Depuille a pu être réanimé grâce à l’intervention de spectateurs et la prise en charge des secours.

Foulées roses et Foulées de la cathédrale de Chartres : revivez l’événement

Depuis sa chambre d’hôpital, en soins intensifs de cardiologie, l’expérimenté coureur eurélien, âgé d’une quarantaine d’années, a donné des nouvelles rassurantes sur son compte Facebook, ce dimanche 25 juin.

« Un grand merci d’avoir sauvé la vie d’un papa »

« Bonjour à tous, hier soir j’ai fait un arrêt cardiaque (artère bouchée) de 15-20 minutes m’a-t-on dit, lors des Foulées de la cathédrale. Je n’ai aucune séquelle au cerveau donc énormément de chance, certainement une chirurgie de pontage dans la semaine à Paris. »

Il a poursuivi avec un petit mot à l’intention de ceux qui lui ont permis d’être sain et sauf aujourd’hui. « Je voudrais remercier ceux qui m’ont ramené au défibrillateur, mais je ne sais pas qui est-ce ? Si vous voyez ce message et vous vous reconnaissez, un grand merci à vous d’avoir sauvé la vie d’un papa. »

Tombé dans la rue Saint-Pierre, l’une des parties les plus difficiles du parcours, Wilfried Depuille a d’abord été pris en charge par des spectateurs qui lui ont prodigué un massage cardiaque. Alors que la Protection Civile est intervenue, Un défibrillateur a été utilisé pour le réanimer.

« Très bien pris en charge »

Postée place des Epars, Sandrine Bayle est ensuite arrivée sur place, juste avant les pompiers et les services du SMUR. 

« Ce concurrent a été très bien pris en charge par les spectateurs présents à côté de lui. On voit, là, l’importance des gestes de premiers secours. Le massage cardiaque lui a permis de n’avoir aucune séquelle. C’est le message qu’il faut retenir et faire passer », confie la cardiologue.

« Encore mieux se prémunir « 
Organisateurs des Foulées de la cathédrale, L’Écho Républicain et l’ASPTT Chartres ont été très touchés par l’accident survenu à Wilfried Depuille, ce samedi 24 juin. « Les conditions de sécurité ne sont jamais négligées sur nos courses », affirme François-Guillaume Chalayer, responsable événementiel chez Centre France Événements. « Même si nous ne laissons personne courir sans certificat médical, nous ne sommes malheureusement jamais à l’abri de cette typologie d’accidents. Mais, il y aura un débrief avec toutes les parties pour voir comment on peut encore mieux se prémunir pour les prochaines éditions », assure l’organisateur.               

Franck Thébault

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *